Femmes épanouies : Notre projet PAAGA au Burkina Faso

Le projet « PAAGA » est un microprojet d’appui au développement durable qui vise à améliorer les conditions de vie des femmes de la commune de Kombissiri au Burkina Faso, à travers l’agriculture durable et l’autonomisation. Il est le fruit d’une rencontre entre l’association Kynarou et l’Association pour la Promotion Economique et Sociale des Femmes du Burkina Faso (APES) qui a créé un centre de fabrication de beurre de karité en faveur de l’autonomisation des femmes et des jeunes filles. Aujourd’hui ce centre de production est voué à se développer et à devenir une unité de production avec la construction d’un grand jardin biologique.

Contexte du projet :

Dans la province du Bazèga, comme dans le reste du Burkina Faso, les femmes jouent un rôle primordial dans la vie socio-économique. Au-delà de leur rôle au sein du ménage (tâche ménagères, éducation des enfants, etc.), elles exercent plusieurs activités économiques au même titre que les hommes. Malgré cette place centrale, les femmes sont encore victimes d’un certain nombre de discriminations qui trouvent généralement leurs racines dans les coutumes locales. Malgré l’existence de textes législatifs et règlementaires, force est de constater que les lois traditionnelles et coutumières occupent toujours une grande place dans la régulation de la vie communautaire.

 

Le projet Paaga apporte des réponses aux problèmes vécus par les femmes en termes d’accès à la terre, de persistance de pratiques néfastes et discriminatoires. PAAGA se veut un « cas école » qui de par l’exemple et l’impact en termes d’autonomisation et d’auto-prise en charge des femmes, va impulser un changement de regard de la société en mettant en évidence les capacités des femmes à produire et à participer à l’essor et au bien-être familial et communautaire.

Activités prévues :

Axe 1 : Elargir les champs de compétences de l’APES/Femmes/BF et de ses membres à l’agriculture bio

  • Réaliser un complexe de jardinage collectif à système d’irrigation goutte à goutte pour l’agriculture bio, le stockage et la vente des produits du jardinage
  • Former des femmes sur la technique d’irrigation goutte à goutte, la gestion et l’entretien des ouvrages du complexe de jardinage et sur les principes de l’agriculture bio
  • Former des femmes aux techniques de compostage bio
  • Organisation d’un voyage d’étude au profit de 10 femmes de l’APES/Femmes/Bf sur un site d’irrigation goutte à goutte à Ouagadougou

Axe 2 : Améliorer les conditions de travail des femmes de l’APES/Femmes dans les unités de production de beurre de karité en termes de sécurité, d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement

  • Réaliser un (01) bloc de latrines collectives sur les sites de l’unité de production de beurre de karité
  • Réaliser un forage à PMH sur le site de l’unité de production de beurre de karité
  • Réaliser un mur de clôture autour de l’unité de production de beurre de karité
  • Doter l’APES/Femmes/BF en équipements de protection individuelle et autres matériels de travail

Axe 3 : Renforcer les capacités des femmes en termes d’activités d’auto-prise en charge et de santé

  • Former les membres de l’APES/Femmes/BF sur la création, le développement et la gestion des AGR et sur l’entrepreneuriat féminin
  • Organiser un suivi et un accompagnement technique sur le fonctionnement du complexe de jardinage
  • Former les membres de l’APES/Femmes/BF à la gestion et l’entretien des ouvrages d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement

Bénéficiaires :

Les bénéficiaires directs constituant aussi l’une des cibles du projet sont les 250 femmes et membres de l’APES/Femmes/BF et leurs familles. Les bénéficiaires indirects sont l’ensemble de la population de Kombissiri, soit plus de 80 000 personnes qui bénéficieront des retombées du projet.

 

Dates de réalisation : Janvier 2021 – Août 2021

 

 

Laisser un commentaire